Imprimer

Angers

 

 

Témoignages
du Centre de ANGERS-SAUMUR :

C'était la première fois que je faisais un pèlerinage sous-tendu par le service aux malades. J'ai été bouleversé par la présence sensible et aimante du Seigneur à mes côtés, toute cette semaine à Lourdes, au travers des nombreuses personnes qu'il m'a fait rencontrer. Que de grâces reçues ! Des rencontres pleines de ten-dresse, des rencontres construites sur mesure par mon Seigneur, des rencontres en « cœur à cœur », des rencontres avec des personnes à mobilité réduite (peut-être 20...) mais aussi avec d'autres pèlerins, avec mon parrain qui a été aux petits oignons avec moi, ni condescendant, ni doctoral, que du bonheur ! Et puis ce service aux malades offert dans les célébrations auxquelles j'ai pu participer, cela me convient bien. C'est vraiment une immense grâce que le Seigneur m'a faite là à Lourdes. Je n'oublie pas tous les talents, tous les dons, toute la générosité qui a permis d'aboutir à une telle beauté, et j'en ai été très ému. C'est vraiment un signe, pour moi, que Dieu est présent au milieu de nous.
C'est aussi à l'occasion de ce pèlerinage que nous avons revu, mon épouse et moi, avec une très grande joie, des amis très chers qui nous ont quittés pour aller habiter dans les Yvelines il y a 7 ans. Eux, hospitaliers en pèlerinage à Lourdes, en même temps que nous, à l'accueil St Frai, quel clin d'œil ! Quel bonheur ! Quel don du ciel ! Et puis enfin, ce pélé vécu en couple, en complicité de service aux malades nous a fait beaucoup de bien. C'est revigorant pour notre union. C'est une petite tranche de bonheur qu'il fait bon déguster...
J'ai enfin été sensible à la fraternité des montfortains. Tous appelés à la construc-tion du royaume, il n'y a plus de grands, de petits, de savants, d'ignorants, de riches, de pauvres, que des ouvriers du Seigneur ! Bonjour ! D'où es-tu ! Com-ment ça va ! Dans quel service es-tu ? Un grand merci à tous, et notamment à nos amis qui ont osé nous inviter à vivre ce témoignage de l'amour que le Sei-gneur porte à chacun de nous.

un couple d'hospitaliers de première année

Pour la première année, c'est la découverte d'un monde inconnu pour moi : le service des malades. Le fait de transporter à chaque fois un nouveau malade permet de parler avec eux (quand ils le peuvent) ou d'avoir un contact qui, je l'espère, leur a fait du bien, comme à moi. Peut-être serons-nous à leur place un jour ! Nos enfants ou petits-enfants ? La solidarité entre montfortains fait chaud au cœur et n'est pas un vain mot.
Malgré toute la bonne volonté des uns et des autres, notre assemblée est bien vieillissante et les cérémonies avec les jeunes réconfortantes. Leur foi et leur en-vie de la vivre bousculent peut-être nos traditions, mais ils doivent y prendre toute leur place.

un hospitalier de première année


Témoignages recueillis
au retour du pèlerinage 2018

1- C'est le premier pèlerinage que nous faisons. Nous avons apprécié la fraternité de l'ensemble des pèlerins et des hospitaliers très attentifs et chaleureux envers tous les membres du pèlerinage.

2- Je suis en admiration devant l'organisation, la chaleur, l'attention des uns envers les autres. A l'hôtel, dans les rues, les offices, le voyage : une semaine de bonheur! Trop vite passée ; merci à la Famille Montfort aine.

3- Merci pour ce pèlerinage bien réussi. Nous avons apprécié tous ces moments de solidarité. Tous ces malades nous remettent en question, et nous permettront d'aborder cette année avec peut-être une autre vision.

4- Au cours de la semaine, nous avons vécu un magnifique temps de partage, de prière commune, en pensant à tous les absents qui n'ont pu venir à cause de la maladie. Nous avons déposé aux pieds de Marie nos ballots de souffrance et elle saura sûrement nous envoyer des grâces pour nous aider dans le quotidien de nos vies. Que de belles rencontres, de sourires, d'embrassades, de mains serrées, de chaleur humaine.

5- C'était la première fois que je faisais un pèlerinage sous-tendu par le service aux malades. J'ai été bouleversé par la présence sensible et aimante du Seigneur à mes côtés, toute cette semaine à Lourdes, au travers des nombreuses personnes qu'il m'a fait rencontrer. Que de grâces reçues ! Des rencontres peines de tendresse, des rencontres construites sur mesure par mon Seigneur, des rencontres en « cœur à cœur », des rencontres avec des personnes à mobilité réduite (peut-être 20...) mais aussi avec d'autres pèlerins, avec mon parrain qui a été aux petits oignons avec moi, ni condescendant, ni doctoral, que du bonheur ! Et puis ce service aux malades offert dans les célébrations auxquelles j'ai pu participer, cela me convient bien. C'est vraiment une immense grâce que le Seigneur m'a faite là à Lourdes. Je n'oublie pas tous les talents, tous les dons, toute la générosité qui a permis d'aboutir à une telle beauté, et j'en ai été très ému. C'est vraiment un signe, pour moi, que Dieu est présent au milieu de nous.
C'est aussi à l'occasion de ce pèlerinage que nous avons revu, mon épouse et moi, avec une très grande joie, des amis très chers qui nous ont quittés pour aller habiter dans les Yvelines il y a 7 ans. Eux, hospitaliers en pèlerinage à Lourdes, en même temps que nous, à l'accueil St Frai, quel clin d'oeil ! Quel bonheur ! Quel don du ciel! Et puis enfin, ce pelé vécu en couple, en complicité de service aux malades nous a fait beaucoup de bien. C'est revigorant pour notre union. C'est une petite tranche de bonheur qu'il fait bon déguster...
J'ai enfin été sensible à a fraternité des montfortains. Tous appelés à la construction du royaume, il n'y a plus de grands, de petits, de savants, d'ignorants, de riches, de pauvres, que des ouvriers du Seigneur ! Bonjour ! D'où es-tu ? Comment ça va ? Dans quel service es-tu ? Un grand merci à tous, et notamment à nos amis qui ont osé nous inviter à vivre ce témoignage de l'amour que le Seigneur porte à chacun de nous.

6- Merci pour toutes les rencontres au cours de ce pelé. Un jeune handicapé qui monte à la laverie pour nous remercier ; pour les équipes qui travaillent dans la joie et la bonne humeur.

7- En qualité de 1ère année, je peux donner quelques ponts qui m'ont frappée : l'accueil des hospitaliers montfortains ...et autres ; la bonne humeur qui règne partout ; l'organisation qui régit tous ces serviteurs ; la rencontre des personnes touchées par le handicap, la maladie, les personnes âgées, cela ne peut nous laisser indifférents ; la joie d'être au service ; les célébrations priantes ; la rencontre de pèlerins et d'hospitaliers venant de partout en France.

8- J'ai passé un merveilleux pèlerinage très différent des précédents. Pèlerinage plutôt à l'écoute qu'à l'action, ma mobilité ne le permettant plus. C'est une autre façon de vivre un pèlerinage, mais cela permet d'assister sereinement à toutes les célébrations. Je dis aux anciens hospitaliers qui ne pensent plus pouvoir agir qu'il y a beaucoup à faire dans les hôtels pèlerins.

9- Très beau pèlerinage, bien organisé. La cérémonie festive avec le spectacle donné par les jeunes d'Angers était très intéressant sur la vie de St Louis de Montfort, les noces de Cana, la vie de Bernadette et la place de Marie dans tout cela ; à refaire sur un autre thème, bien sûr !
Pendant une semaine, nous avons fait de nombreuses rencontres inattendues. Et spécialement, nous avons pris en charge une personne un peu perdue, toute seule, cherchant la grotte, l'endroit où l'on pouvait trouver l'eau. C'était une personne qui logeait à Notre-Dame, qui avait suivi un fauteuil roulant et le responsable, mais une fois dans la Basilique, elle s'était retrouvée seule sur son banc, et s'est adressée à nous. C'était une personne âgée du Laos qui était en France depuis 20 ans. La Vierge l'a mise sur notre chemin pour que nous la prenions en charge. Nous avons entendu dire qu'aux piscines, il y a eu des attentes très longues, plus de 3 heures. Au revoir et merci pour tout.

10- Souvenir de pèlerinage mémorable pour moi. J'ai découvert de superbes personnes, des rencontres amicales, chaleureuses, de villes différentes. L'essentiel est d'apprendre à connaître les autres, ne pas rester figé dans son centre d'amis, d'habitude de vie, de clan. La richesse vient en découvrant l'humain aussi bien auprès des hospitaliers qu'auprès des malades. La mission que l'on m'a confiée, je pense l'avoir aboutie avec sérieux, bonheur et sérénité, respect. Je me sens ressourcé pour longtemps. Je reviens avec une partie du cœur de Marie. Vivement l'année prochaine, si rien ne gêne mon chemin.

11- Merci, Marie, nous avons passé une semaine formidable, riche en rencontres de tous genres ; d'abord avec nos frères malades, et ensuite avec nous les hospitaliers dans nos diverses missions de cette belle semaine. Merci aussi pour tous les jeunes qui ont largement participé à ce pelé : c'est encourageant pour l'avenir.

12- Pour la première année, c'est la découverte d'un monde inconnu pour moi : le service des malades. Le fait de transporter à chaque fois un nouveau malade permet de parler avec eux (quand ils le peuvent) ou d'avoir un contact qui, je l'espère, leur a fait du bien, comme à moi. Peut-être serons-nous à leur place un jour ! Nos enfants ou petits enfants ? La solidarité entre montfortains fait chaud au cœur et n'est pas un vain mot.
Malgré toute la bonne volonté des uns et des autres, notre assemblée est bien vieillissante et les cérémonies avec les jeunes réconfortantes. Leur foi et leur envie de la vivre bousculent peut-être nos traditions, mais ils doivent y prendre toute leur place.

13- Merci, Seigneur, pour cette fraternité montfortaine. Merci, Seigneur pour la créativité, la disponibilité des jeunes du collège St Augustin d'Angers, à la journée festive du jeudi. Merci, Seigneur, pour l'accueil très chaleureux du supérieur général du Brésil. Quel sourire et quelle ouverture d'esprit ! Semaine merveilleuse ! Merci Marie ! Merci Jésus !

14- Une semaine très enrichissante, émotionnel super dans le service pour une personne qui ne pratique pas, mais qui croit un peu. Je me rends compte qu'il y a des personnes qui se plaignent pour un petit bobo, que l'on voit des malades qui ne disent rien et qui sourient, c'est beau ! Je remercie Marie pour avoir fait ce voyage et d'avoir pu donner un peu de moi-même avec une super ambiance chaleureuse.